Ma place à table

LES FRERES PABLOF

Familiarités…

Je me souviens du rond de serviette en bois avec mon prénom pyrogravé, je me souviens de qui mangeait devant la télé, ou près de la cuisine. Qui pouvait parler, qui devait se taire. Qui se sert en premier ? Je me souviens des repas de familles où, treize à table, on rajoutait un couvert. Je me souviens du jour où c’est mon petit frère qui a pris ma place près de ma mère. Je me souviens des disputes avec mon frère, pour savoir qui, les jours pairs, serait de corvée de lave-vaisselle. Je me souviens du rire tonitruant de mon grand-père qui me figeait le nez dans mon assiette. Je me souviens ado, de manger à la droite de mon père, de façon à ce que nos regards ne se croisent jamais… Voilà une drôle de fratrie recomposée, peut-être d’origine russe, ou peut-être pas. Leur situation familiale est pour le moins incongrue : « enfants, nous ne mangions ni côte à côte, ni face à face, nous ne vivions pas ensemble. » Pas très sûrs de cette généalogie, Les Frères Pablof ont décidé de se pencher sur la famille, sur ce qui constitue les fratries, la leur, celle des autres. « Comment les uns et les autres nous cuisinons les restes. »

Vidéo, écriture et  jeuRaoul Pourcelle Musique, écriture et jeu Stéphane Rouxel Mise en scène Jean-Louis Ouvrard

Soutiens : Département d’Ille-et-Vilaine / Maison de Quartier La Bellangerais – Rennes / Salle Guy Ropartz – Ville de Rennes / Association le Temps d’Agir – Rennes / Ville de Thorigné-Fouillard / Collège le Querpont – Maure de Bretagne / Ville de Lorient.

Production : Association 16 rue de Plaisance. L’association 16 rue de Plaisance est soutenue par la Région Bretagne, la Ville de Rennes et Rennes Métropole.

Remerciements : Le SAJ, l’ULM et le Centre Social le Polygone à Lorient.