Beethoven Symphonique

Ludwig Van Beethoven / Ensemble Matheus / Jean-Christophe Spinosi / Simon Ghraichy

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avec trois œuvres de Beethoven, l’Ensemble Matheus nous fait voyager dans la Vienne du début du 19ème siècle, quand la musique classique bascule dans la passion romantique.

Ce sont trois compositions écrites dans une même période, vers 1808-1809, alors que l’armée napoléonienne défie l’Autriche. Le Concerto n°5 pour piano, d’ailleurs aussi nommé Concerto Empereur, frappe par son éclat et son ampleur et tire davantage vers la musique militaire qu’il ne s’inscrit dans la tradition de la musique de chambre.  La Symphonie n°5, célébrissime notamment pour son ouverture (Pom Pom Pom Pom), est, elle, aussi impétueuse qu’imaginative. Quant à la Symphonie n°6, aussi appelée Pastorale, elle offre un contrepoint salvateur à l’agitation de ce début de siècle par un portrait musical de la Nature. Un ensemble de trois œuvres qui opère la bascule de l’ancienne musique classique vers une musique romantique, plus passionnée, tourmentée et expressive. Le tout sous l’interprétation de l’Ensemble Matheus mené par Jean-Christophe Spinosi.

Piano Simon Ghraichy

Ensemble Matheus ; direction musicale Jean-Christophe Spinosi

Violons 1 : Laurence Paugam (solo), Petr Ruzicka, Sébastien Bouveyron, Kledis Rexho, Violaine de Gournay, Nathalie Crambes, Mathieu Névéol, Kristine Lilientale-Birzniece

Violons 2 :  Françoise Paugam, Faustine Tremblay, Hélène Decoin, Ching-Yun Tu, Julien Churin, Pierre Maestra

Altos : Cédric Lebonnois, Alexandra Brown, Laurence Tricarri

Violoncelles :  Christine Hu, Natalia Timofeeva, Marie Ythier, Marion Oudin

Contrebasses : Thierry Runarvot, Etienne Charbonnier, Mathieu Serrano

Flûtes : Jean-Marc Goujon, Naïé Dutrieux

Piccolo : Sarah Van der Vlist

Hautbois : Magdalena Karolak, Valerie Colen

Clarinettes : Toni Salar-Verdu, Marie Ross

Bassons : Edurne Santos, Alexandre Salles

Contrebasson : Jessica Rouault

Cors : Edouard Guittet, Daniel Palkovi

Trompettes : Bruno Fernandes, Jean-Christophe Cassagnes

Trombones : Maxime Chevrot, Stéphane Muller, Arnaud Brétécher

Timbales : Dominique Lacomblez

Programme :

Ludwig van Beethoven (1770-1827) :

Symphonie n°5 en Ut mineur, op.67

Concerto pour piano n°5 « L’Empereur » en Mi bémol majeur, op.73

Entracte

Symphonie n°6 en Fa majeur, op.68

L’Ensemble Matheus est subventionné par le Conseil régional de Bretagne, le Conseil départemental du Finistère, la Ville de Brest, le Ministère de la culture et de la communication – DRAC Bretagne.

Les activités de l’Ensemble Matheus sont soutenues par le Fonds de dotation BNP Paribas – Banque de Bretagne et par la société Altarea Cogedim.

Air France est le partenaire officiel de l’Ensemble Matheus. 

Cette saison, le Conservatoire de Lorient s’associe au Théâtre de Lorient pour donner au public quelques clés guidant l’écoute pendant un concert : contexte de composition, évolution du genre, aspects importants ou novateurs de chacune des œuvres jouées… Ces rendez-vous sont proposés par Justine Briggen, enseignante au Conservatoire.

Autour de Beethoven Symphonique 

Grand Théâtre

Ven 23 Mars → 18h30