ÇA IRA (1) FIN DE LOUIS

Joël Pommerat

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ça ira (1) Fin de Louis fait résonner la force d’une parole en action dans l’effervescence de 1789. Un retour sur la Révolution Française qui parle intensément d’aujourd’hui.

Ça ira (1) Fin de Louis fait salle comble depuis deux ans qu’il promène sur les plateaux sa chronique de la Révolution Française. Un succès public et critique rare. Pas de fresque historique ici, ni de reconstitution en costumes d’époque, mais tout simplement la naissance de notre démocratie, l’Histoire en train de se faire, le paysage politique en train de se constituer, et un régime qui meurt. Quatre heures trente passionnantes où la troupe de Joël Pommerat fait entendre les paroles, les débats, les combats à l’œuvre dans une société en train de faire sa Révolution. Le travail de reconstitution historique mais aussi la force des idées, des paroles et des actes rendent foi en l’action et la politique. Dans la salle transformée en assemblée, l’effervescence citoyenne sort de l’Histoire pour redevenir vivante et vibrante. On en sort fasciné par la puissance et la fragilité de ces moments fondateurs.

Avec Saadia Bentaïeb, Agnès Berthon, Yannick Choirat, Eric Feldman, Philippe Frécon, Yvain Juillard, Anthony Moreau, Ruth Olaizola, Gérard Potier, Anne Rotger, David Sighicelli, Maxime Tshibangu, Simon Verjans, Bogdan Zamfir

Une création théâtrale de Joël Pommerat ; scénographie et lumière Eric Soyer ; costumes et recherches visuelles Isabelle Deffin ; son François Leymarie ; recherche musicale Gilles Rico ; recherche sonore et spatialisation Grégoire Leymarie et Manuel Poletti (MusicUnit/Ircam) dramaturgie Marion Boudier ; collaboration artistique Marie Piemontese, Philippe Carbonneaux ; conseiller historique Guillaume Mazeau ; assistant dramaturgie et documentation Guillaume Lambert ; assistants Forces vives David Charier, Lucia Trotta ; assistante à la mise en scène Lucia Trotta ; direction technique Emmanuel Abate ; construction décors Ateliers de Nanterre-Amandiers ; construction mobilier Thomas Ramon – Artom ; régie lumière Gwendal Malard ; régie son Philippe Perrin ; régie plateau Ludovic Velon, Mathieu Mironnet, Jean-Pierre Costanziello ; habilleuses Claire Lezer et Lise Crétiaux ; électricien Laurent Berger.

Production Compagnie Louis Brouillard

Coproduction Nanterre-Amandiers – Centre dramatique national ; Le Manège-Mons ; Le Théâtre national de la Communauté française – Bruxelles ; ESACT/Liège ; Les Théâtres de la Ville de Luxembourg ; MC2/Maison de la Culture de Grenoble ; La Filature, Scène nationale de Mulhouse ; Espace Malraux, Scène nationale de Chambéry et de la Savoie ; Théâtre du Nord, CDN Lille-Tourcoing-Nord-Pas-de-Calais ; FACM – Festival théâtral du Val d’Oise ; L’Apostrophe, Scène nationale de Cergy-Pontoise et Val d’Oise ; Mostra Internacional de Teatro de São Paulo et SESC São Paulo ; Théâtre français du Centre national des Arts du Canada/Ottawa ; Théâtre National Populaire/Villeurbanne et Théâtre des Célestins, Lyon ; Le Volcan, Scène nationale du Havre ; Le Rive Gauche, Scène conventionnée de St Etienne du Rouvray ; Bonlieu, Scène nationale d’Annecy ; le Grand T, Théâtre de Loire-Atlantique Nantes.

Avec le soutien de la SACD et d’Arcadi Île-de-France. Les répétitions de Ça ira (1) Fin de Louis ont été accueillies à Nanterre-Amandiers, au CNCDC Châteauvallon, à l’ESACT/La Chaufferie Acte1/Liège, au Centquatre, Paris, à la Ferme du Buisson, au Théâtre des Bouffes du Nord, à la Commune, Centre dramatique national d’Aubervilliers.

Création le 16 septembre 2015 au Manège-Mons, dans le cadre de Mons 2015 – Capitale européenne de la culture. La Compagnie Louis Brouillard reçoit le soutien du Ministère de la Culture/Drac Ile-de-France et de la Région Ile-de-France. Joël Pommerat fait partie de l’association d’artistes de Nanterre-Amandiers. Tous les textes de Joël Pommerat sont publiés aux Editions Actes Sud-Papiers.