Franchir la nuit

RACHID OURAMDANE

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je fixais des vertiges.

Arthur Rimbaud

 

Rachid Ouramdane a décidé d’ aller à la rencontre d’enfants migrants, de les écouter lui raconter leur vie et tente de trouver un écho sur scène à leurs paroles. Parler d’ exil, c’est aussi révéler le lien qu’un corps entretient avec un lieu, un espace. Sur scène, cinq interprètes et une foule d’enfants. Un parterre d’eau, agité de vagues fait évoluer les paysages. L’Afrique, l’Orient et l’Europe se donnent à entendre dans des cultures musicales propres à ces territoires. Des chants locaux ou des hits internationaux portés par la chanteuse Deborah Lennie-Bisson construisent la bande son du spectacle. L’exil exprime bien souvent un refus. Le refus d’ une situation qui fait qu’une personne décide de quitter une terre. L’exil exprime aussi une espérance : la possibilité qu’ailleurs les choses soient autres.

Chorégraphe et interprète, Rachid Ouramdane a travaillé en France et à l’étranger avec Meg Stuart, Emmanuelle Huynh, Odile Duboc, Christian Rizzo, Hervé Robbe, Alain Buffard, Julie Nioche. Il a longtemps donné une place éminente au portrait dansé et tente par l’art de la danse de contribuer à des débats de société au travers de pièces chorégraphiques qui développent une poétique du témoignage. Il a créé notamment Sfumato, TORDRE, Tenir le temps. Depuis 2016, il dirige le CCN2 – Centre chorégraphique national de Grenoble- avec Yoann Bourgeois.

AVEC Annie Hanauer, Deborah Lennie-Bisson, Ruben Sanchez, Leandro Villavicencio, Aure Wachter et une foule d’enfants.

CONCEPTION ET CHORÉGRAPHIE Rachid Ouramdane

EN COLLABORATION AVEC LE VIDÉASTE Mehdi Meddaci

ASSISTANTE À LA CHORÉGRAPHIE Agalie Vandamme

MUSIQUE Deborah Lennie-Bisson

DÉCORS Sylvain Giraudeau

LUMIÈRE Stéphane Graillot

SON Laurent Lechenault

COSTUMES Sarah Chabrier, Sigolène Petey

PRODUCTION CCN2-Centre chorégraphique national de Grenoble – Direction Yoann Bourgeois et Rachid Ouramdane.
COPRODUCTION Bonlieu, Scène nationale Annecy / Biennale de la Danse de Lyon / Théâtre de la Ville, Paris / Chaillot, Théâtre national de la Danse / Théâtre national de Bretagne, Rennes / Festival Bolzano Danza / Tanz Bozen.
AVEC LE SOUTIEN de la Fondation d’entreprise Hermès, de la Spedidam et de la Drac Auvergne-Rhône-Alpes / Ministère de la culture et de la communication.
Le CCN2 – Centre chorégraphique national de Grenoble est financé par la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, Ministère de la culture et de la communication / Grenoble-Alpes Métropole / le Département de l’Isère / la Région Auvergne-Rhône-Alpes et soutenu par l’Institut Français pour les tournées internationales.

© CCN2