L’OLIMPIADE

Antonio Vivaldi
Ensemble Matheus

Ce diaporama nécessite JavaScript.

QUIPROQUOS – CŒURS BRISÉS – NOCES

Les Jeux Olympiques,
Clisthène, Tyran de Sicyone,
Aristea, sa fille, promise au vainqueur des Jeux et amoureuse d’un athlète,
Licida, présumé prince de Crète, épris d’Aristea,
Megacle, athlète athénien, soupirant secret d’Aristea et ami de Licida,
Argene, fausse bergère mais vraie crétoise, promise à Licida.
Une des plus belles compositions de Vivaldi,
les dédales d’une intrigue à rebondissements,
une écriture musicale foisonnante,
des arias superbes.
L’Olimpiade ou quand l’important n’est pas seulement de participer …

Cette représentation fait partie du « Projet Olimpiade », initiative au long cours portée par l’Ensemble Matheus qui déclinera l’œuvre éponyme d’Antonio Vivaldi jusqu’en juillet 2024, date d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris. Fondé en 1991 par Jean-Christophe Spinosi, l’Ensemble Matheus s’est imposé comme l’une des formations les plus reconnues du monde musical grâce à sa démarche artistique audacieuse, dans un répertoire qui s’étend du XVIIe au XXIe siècle sur instruments d’époque.

 

Voilà près de vingt ans que l’Ensemble Matheus entretient avec l’œuvre d’Antonio Vivaldi une relation privilégiée. Porté par son directeur artistique Jean-Christophe Spinosi, l’Ensemble s’est engagé dans un vaste travail exploratoire sur les traces du compositeur vénitien et expose depuis ses découvertes musicologiques à la lumière des scènes internationales. Enregistrant par ailleurs quatre opéras de Vivaldi, les Matheus ont démontré lors de ces expériences multiples leur maîtrise du répertoire ainsi que leur curiosité pour la musicologie moderne. Fort de ce parcours singulier, l’Ensemble se tourne à nouveau vers Vivaldi lorsque sa connaissance des travaux du compositeur italien entre en résonance avec l’actualité internationale.
À l’annonce des Jeux Olympiques de Paris en 2024, les Matheus imaginent reprendre L’Olimpiade, opéra de 1734 dépeignant les tribulations amoureuses d’Aristea, fille du roi de Sicyone, promise par son père au vainqueur des Jeux Olympiques mais secrètement éprise d’un autre. Cet autre, c’est l’athlète Megacle, grand ami de Licida, le supposé prince de Crète qui l’envoie concourir en son nom, espérant ainsi gagner la main de la princesse. Inspiré par l’écriture musicale particulièrement riche de L’Olimpiade et par l’intrigue à rebondissements qui y est dépeinte, l’Ensemble Matheus interprète avec bonheur le large panel de situations dramatiques à l’œuvre dans cette aventure mélodique et prouve son habileté à saisir toute la richesse de cet opéra. Cette représentation fait partie du « Projet Olimpiade », initiative au long cours portée par l’Ensemble Matheus qui déclinera l’œuvre éponyme d’Antonio Vivaldi jusqu’en juillet 2024, date d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris.

AVEC LES MUSICIENS de l’Ensemble Matheus
DIRECTION MUSICALE Jean-Christophe Spinosi
CHANT Marlène Assayag, Émilie Rose Bry, Mathieu Toulouse, Jean-Jacques L’Anthoën, Blandine De Sansal, Benedetta Mazuccato (en cours)

L’Ensemble Matheus est subventionné par le Conseil régional de Bretagne, le Conseil départemental du Finistère, la Ville de Brest, le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Bretagne.

Les activités de l’Ensemble Matheus sont soutenues par le Fonds de dotation BNP Paribas – Banque de Bretagne. Air France est le partenaire officiel de l’Ensemble Matheus.