Les Armoires normandes

Les Chiens de Navarre / Jean-Christophe Meurisse

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ils étaient venus au Théâtre de Lorient avec Quand je pense qu’on va vieillir ensembleRevoilà les Chiens de Navarre et leur humour si mordant qui s’en prend maintenant à l’amour.

Tout commence avec un Christ – sanguinolent cela va de soi – qui a le vertige sur sa croix et prend la pose comme dans les tableaux de grands maîtres. Tout s’achève sur un sirtaki de deux grandes bêtes à poil long au beau milieu d’une dune de sable. Les Chiens de Navarre sont de retour et s’attaquent cette fois-ci à l’amour. Comme d’habitude, tout s’enchaîne sans continuité narrative et avec l’esprit fellinien. Un célibataire qui voudrait être heureux, des couples interviewés façon télé réalité, une rencontre, un mariage… Les Chiens rient de l’amour et de ses compromissions dans un spectacle qui varie les dispositifs scéniques. Inventifs, transgressifs, corrosifs, Les Chiens ont procédé comme d’habitude par improvisations au plateau pour créer un spectacle hilarant – c’est sûr – qui nous laisse aussi démunis qu’attendris face à nos faiblesses.

Avec Caroline Binder, Solal Bouloudnine, Claire Delaporte, Céline Fuhrer, Robert Hatisi, Charlotte LaemmelManu Laskar, Thomas Scimeca, Anne-Elodie Sorlin, Maxence Tual, Jean-Luc Vincent

 

Mise en scène Jean-Christophe Meurisse ; assistante à la mise en scène Amélie Philippe ; collaboration artistique Isabelle Catalan ; lumière Stéphane Lebaleur ; son Isabelle Fuchs ; construction François Gauthier-Lafaye ; costumes Elisabeth Cerqueira ; régie plateau Flavien Renaudon ; Lumières et régie générale Stéphane Lebaleur

Administration Emilie Leloup
Attaché d’administration
Allan Périé
Chargée de production
Léa Couqueberg
Directeur de production
Antoine Blesson
Production Le Grand Gardon Blanc / Les Chiens de Navarre
Résidence et coproduction Les Subsistances, laboratoire international de création artistique, Lyon ; C.I.C.T. / Théâtre des Bouffes du Nord, Paris
Coproduction L’Apostrophe, scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise ; Maison des Arts de Créteil ; Théâtres Sorano – Jules Julien, Toulouse ; La Faïencerie, théâtre de Creiln ; Le Carré – Les Colonnes, scène conventionnée de Saint-Médard-en-Jalles et Blanquefort ; Palais des Beaux Arts, Charleroi.
Avec le soutien de la direction générale de la création artistique. Les Chiens de Navarre sont soutenus par la DRAC Île-de-France – Ministère de la culture et de la communication et par la Région Île-de-France au titre de la permanence artistique. Avec le soutien à la production du CENTQUATRE, de la Ferme du Buisson, scène nationale de Marne-la-Vallée et du Théâtre de Vanves, scène conventionnée pour la danse

L’envers du décor

Un moment privilégié pour découvrir, avant le spectacle, les coulisses du décor en faisant une visite technique guidée par un régisseur.

Réservation conseillée à billetterie@theatredelorient.fr ou 02 97 02 22 70

Sous réserve de validation

 

Parcours La Vida Loca

Cinq spectacles sont concernés par cet atelier de recherche et de création artistique mené avec les étudiants de l’Ecole européenne supérieure d’Art – site de Lorient. Après chaque représentation, les étudiants proposent une relecture du spectacle, et leurs travaux sont présentés sous la forme d’une exposition au Théâtre de Lorient pendant le festival Eldorado consacré à la jeunesse du 26 au 29 mars. Les étudiants de l’école d’Art vont ainsi travailler sur La Grande Guerre, Le Projet Apocalyptique, Les Armoires normandes, Les Palmiers sauvages et Vers Wanda. D’autres projets sont menés en parallèle à ce parcours avec l’école d’art : des expo-minute lors des spectacles Rain et Nicht Schlafen, des ateliers et des workshops tout au long de l’année