Les évaporés

Delphine Hecquet

©Akihiro-Hata
©Akihiro-Hata

Une jeune metteure en scène se penche sur un phénomène japonais peu connu en France pour une pièce au casting international.

Qui d’entre nous n’a pas un jour rêvé de tout plaquer et de disparaître pour se construire une nouvelle vie ? Un fantasme, soit, qui peut vite se transformer en cauchemar à l’examiner de près. Et ce cauchemar, le Japon le vit au quotidien voyant environ cent mille personnes s’évaporer chaque année, disparaître sans laisser de trace ni à leurs proches, ni à leurs collègues de travail, pas plus qu’à leur famille en général. Ce phénomène tragique et massif est largement ignoré en France et se trouve au cœur de cette pièce écrite et mise en scène par Delphine Hecquet. Elle a convié pour cela huit acteurs japonais et un français qui joue le rôle d’un journaliste venu enquêter sur ces disparitions. Se construit ainsi le questionnement d’un phénomène qui touche bien sûr au rapport de l’individu et de la société, mais plus fondamentalement encore à celui de l’identité. Quand on disparaît ainsi, qui peut-on devenir ?

Avec Hiromi Asai, Yumi Fujitani, Kaori Ito (vidéo), Akihiro Nishida, Marc Plas, Kaori Suzuki, Oscar Suzuki Vuillot (Vidéo), Tokio Yokoi (vidéo), Gen Shimaoka, Kana Yokomitsu

Texte et mise en scène Delphine Hecquet ; traduction Akihito Hirano ; scénographie Victor Melchy ; création lumière (en cours) réalisation des séquences filmées Akihiro Hata ; collaboration artistique et dramaturgie Lara Hirzel ;  création vidéo Melchior Delaunay ;  création sonore Philippe Thibault ;  création costumes Oria Steenkiste ;  régie générale Marie Bonnemaison ; administration, production et développement Dantès Pigeard

Production Cie Magique-Circonstancielle

Coproduction StudioThéâtre de Vitry-sur-Seine ; Théâtre de Lorient – Centre dramatique national ; OARA (Office artistique de la région Nouvelle-Aquitaine), Scène Nationale du Sud-Aquitain Bayonne ; Théâtre de l’Union- CDN du Limousin ; L’odyssée, Scène conventionnée de Périgueux.

Avec le soutien de la DRAC Nouvelle-Aquitaine dans le cadre de l’aide à la production, de la SPEDIDAM, du CENTQUATRE-PARIS, et de l’ARCAL pour l’accueil studio et de la Chartreuse-Centre national des écritures du spectacle (résidence d’écriture).

Avec la participation artistique du Jeune théâtre national.

Mécène Pylones, créateur d’objet.

Delphine Hecquet a reçu une bourse de l’OARA en 2016 pour l’écriture des Évaporés.