Les Palmiers sauvages

William Faulkner / Séverine Chavrier

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Les Palmiers sauvages ou l’éternelle histoire de l’amour inconditionnel qui brûle les amants, vue à travers l’écriture de Faulkner et le théâtre total de Séverine Chavrier.

Un jour, Charlotte Rittenmeyer quitte son mari et ses enfants pour partir avec Harry qui, lui, interrompt son internat de médecine. Coup de foudre réciproque, passion irrésistible qui chamboule l’équilibre des vies, l’histoire des deux amants va petit à petit se transformer en descente aux enfers. C’est donc à un road-trip échevelé et tragique, qui mène les deux amants de la Nouvelle-Orléans en Utah, que nous convie Séverine Chavrier. Dans une histoire en trois actes, elle restitue la ferveur déraisonnée de leur passion mais aussi l’atmosphère unique de cette littérature américaine baignée de violence des sentiments et d’espaces naturels grandioses. « Est-ce qu’à force d’aimer l’amour, on ne finit pas par oublier d’aimer l’autre? » questionne ce spectacle où se croisent images vidéo et travail particulier sur les voix, les corps et la musique, Séverine Chavrier étant au plateau avec son piano préparé.

 

Avec Séverine Chavrier, Laurent Papot, Deborah Rouach

Mise en scène Séverine Chavrier ; scénographie Benjamin Hautin ; dramaturgie Benjamin Chavrier ; son Philippe Perrin ; lumière David Perez ; vidéo Jérôme Vernez ; construction du décor Ateliers du Théâtre Vidy-Lausanne

Production Théâtre Vidy-Lausanne ; Compagnie la Sérénade interrompue
Coproduction Nouveau Théâtre de Montreuil, Centre dramatique national. Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication ; CDN de Besançon, Franche-Comté ; Pro Helvetia, Fondation Suisse pour la culture ; Spedidam

Les conversations du Théâtre de Lorient

Chaque saison, le Théâtre de Lorient propose un rendez-vous avec la Cause Freudienne, association de psychanalyse qui travaille au croisement des regards et des pensées. Cette année, la question du manque et du désir est abordée avec la complicité des deux metteures en scène Séverine Chavrier et Lena Paugam.

Autour des Palmiers sauvages et de Et, dans le regard, la tristesse d’un paysage de nuit.

Jeudi 24 novembre > 18h au CDDB

 

Studio-ciné

Le Théâtre de Lorient reconduit son studio-ciné en partenariat avec l’association J’ai vu un documentaire avec la projection de documentaires accompagnant les spectacles de la saison.

4 € pour les abonnés / 5 € pour les non-abonnés

Réservation conseillée à billetterie@theatredelorient.fr ou 02 97 02 22 70

www.jaivuundocumentaire.fr

Autour des Palmiers Sauvages

The other side, de Roberto Minervini (2015) – 1h32

Dans un territoire invisible, aux marges de la société, à la limite entre l’illégalité et l’anarchie, vit une communauté endolorie qui fait face à une menace : tomber dans l’oubli. Des vétérans désarmés, des adolescents taciturnes, des drogués qui cherchent dans l’amour une issue à leur dépendance, des anciens combattants des forces spéciales, des jeunes femmes et futures mères à la dérive, des vieux qui n’ont pas perdu leur désir de vivre… Dans cette humanité cachée, s’ouvrent les abysses de l’Amérique d’aujourd’hui.

Studio – dim 6 nov > 17h

Déconseillé aux moins de 16 ans

 

Parcours La Vida Loca

Cinq spectacles sont concernés par cet atelier de recherche et de création artistique mené avec les étudiants de l’Ecole européenne supérieure d’Art – site de Lorient. Après chaque représentation, les étudiants proposent une relecture du spectacle, et leurs travaux sont présentés sous la forme d’une exposition au Théâtre de Lorient pendant le festival Eldorado consacré à la jeunesse du 26 au 29 mars. Les étudiants de l’école d’Art vont ainsi travailler sur La Grande Guerre, Le Projet Apocalyptique, Les Armoires normandes, Les Palmiers sauvages et Vers Wanda. D’autres projets sont menés en parallèle à ce parcours avec l’école d’art : des expo-minute lors des spectacles Rain et Nicht Schlafen, des ateliers et des workshops tout au long de l’année