LIBERTÉ À BRÊME

RAINER WERNER FASSBINDER
CÉDRIC GOURMELON

©Droits réservés

Moi, comme les chiens, j’éprouve le besoin de l’infini…
Lautréamont – Les chants de Maldoror

« Dans cette pièce explosive, où les personnages se disent tout sans détour, frontalement, Fassbinder nous raconte la vie de Geesche Gottfried, une femme issue de la petite bourgeoisie allemande très conservatrice duXVIII ème siècle ; en proie à une forme d’oppression radicale, sans cesse niée ou brutalisée par ses proches, elle semble aussi souffrir d’une malédiction car tous ceux qui l’entourent, ces mêmes tortionnaires du quotidien, meurent, tous, les uns après les autres (…). D’un point de vue stylistique c’est la pièce de Fassbinder pour moi la plus « théâtrale », dans le sens où la langue y est la plus dense, ciselée et ou les personnages semblent sortir d’un drame bourgeois du XIX ème siècle. Mais elle échappe à tout académisme par son ton et la radicalité de son découpage. Sa forme hétéroclite est unique. C’est un drame à stations (Stationendrama), genre peu développé en France mais caractéristique du théâtre expressionniste où le héros traverse une série de stations ou d’étapes, reproduisant en quelque sorte le Chemin de croix du Christ. C’est aussi une pièce « Hitchcockienne » où une forme de tension créée par le mystère de ces morts à répétition sert à accepter la forme abrupte, infantile presque abstraite de cette construction par étapes… »
Cédric Gourmelon

Formé à l’École du Théâtre National de Bretagne, le comédien et metteur en scène Cédric Gourmelon participe à différents projets à l’issue de sa formation, avant de se consacrer principalement à la mise en scène et à l’enseignement. Il monte et adapte différents textes d’Hervé Guibert, Samuel Beckett, Léo Ferré, Fernando Pessoa, David Wojnarowicz, Patrick Kerman. En 2016, il met en scène Tailleur pour dames de Georges Feydeau. Passionné par l’oeuvre de Jean Genet, il en compte cinq mises en scène dont Haute Surveillance en 2017 à la Comédie Française.

AVEC VALÉRIE DRÉVILLE, GAËL BARON, GUILLAUME CANTILLON, CHRISTIAN DRILLAUD, NATHALIE KOUSNETZOFF, ADRIEN MICHAUX, FRANÇOIS TIZON, GÉRARD WATKINS
TEXTE BREMER FREIHEIT DE RAINER WERNER FASSBINDER
TRADUCTION PHILIPPE IVERNEL
MISE EN SCÈNE CÉDRIC GOURMELON
SCÉNOGRAPHIE MATHIEU LORRY DUPUY
COSTUMES CIDALIA DA COSTA
LUMIÈRES MARIE-CHRISTINE SOMA
SON ANTOINE PINÇON

PRODUCTION DÉLÉGUÉE Réseau Lilas
COPRODUCTION Théâtre National de Bretagne / Théâtre National de Strasbourg / Théâtre de Lorient, Centre Dramatique National / Comédie de Béthune, Centre Dramatique National / Le Quartz, Scène Nationale de Brest
RÉGIE GÉNÉRALE ET LUMIÈRES Éric Corlay RÉGIE PLATEAU François Villain
ADMINISTRATION DE PRODUCTION Morgann Cantin
AVEC LE SOUTIEN DU T2G – Centre Dramatique National de Gennevilliers Réseau Lilas est conventionné par le Ministère de la Culture-DRAC Bretagne et soutenu par le Conseil Régional de Bretagne et la Ville de Rennes.

© Jean-Louis Fernandez