Never mind the future

Sex Pistols / Sarah Murcia

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sarah Murcia métamorphose la musique punk des Sex Pistols en morceaux mêlant rock et jazz. Avec la complicité, au chant, du performeur Mark Tompkins.

Anarchy In The UK, God Save The Queen, une reprise bien déjantée de My Way, voici quelques-uns des titres les plus fameux de la météorite Sex Pistols qui traversa le ciel britannique à la fin des années 70. Trois ans d’existence pour un groupe c’est peu, mais ce fut assez pour initier le mouvement punk et marquer l’histoire d’un album dont personne n’oubliera jamais le titre plein d’insolence et de désinvolture : Never Mind The Bollock’s, Here’s The Sex Pistols. Contrebassiste de formation, Sarah Murcia a fondé en 2001 le groupe Caroline avec lequel elle a enregistré cet album Never Mind The Future qui constituera le fil rouge de leur prestation. Avec le renfort du pianiste Benoît Delbecq et de Mark Tompkins, le plus frenchie des chorégraphes américains, il ne s’agit pas de s’adonner à l’exercice de la reprise mais bien de s’approprier, dans un registre mêlant jazz, rock et chanson, des morceaux dont l’énergie désespérée et les lyrics transgressifs n’ont rien perdu de leur actualité.

 

 

Avec Sarah Murcia contrebasse et voix ; Gilles Coronado guitare ; Olivier Py saxophone ; Franck Vaillant batterie ; Benoit Delbecq piano ; Mark Tompkins voix

Création autour de l’album Never Mind The Bollocks, Here’s The Sex Pistols des Sex Pistols.

Spectacle créé dans le cadre du Festival Sons d’hiver le 1er février 2015 au Théâtre de la Cité Internationale