Nicht Schlafen

Alain Platel

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour la première fois au Théâtre de Lorient, l’immense chorégraphe Alain Platel présente Nicht Schlafen, un spectacle éclectique autour des premières années du 20ème siècle en Europe.

Un paysage sonore mêlant lieder de Mahler et polyphonie de chanteurs congolais pour une pièce dansée sur les débuts du 20ème siècle. Voilà en quoi consiste cette dernière création d’Alain Platel qui se plaît depuis toujours à faire de la danse le lieu de rencontres de nombreuses disciplines. Autour des écrits de l’historien Philip Blom sur les années qui ont précédé la guerre de 14 et à partir, naturellement, de la musique de Mahler, compositeur de la Vienne florissante du début 20ème, Alain Platel a conçu un spectacle dépeignant un monde romantique qui s’efface au profit d’une modernité qui émergera de la plus terrible des manières. Avec neuf interprètes, dont les chanteurs congolais Boule Mpanya et Russell Tshiebua, avec la musique composée par Steven Prengels à partir de samples tirés de sons de la nature et de notre environnement quotidien, Platel rapproche ces temps instables des mutations de la société qui se produisent aujourd’hui.

Avec Bérenger Bodin, Boule Mpanya, Dario Rigaglia, David Le Borgne, Elie Tass, Ido Batash, Romain Guion, Russell Tshiebua, Samir M’Kirech

Mise en scène Alain Platel ; composition et direction musicale Steven Prengels ; dramaturgie Hildegard De Vuyst ; dramaturgie musicale Jan Vandenhouwe ; collaboration artistique Quan Bui Ngoc ; assistant à la mise en scène Steve De Schepper ; scénographie Berlinde De Bruyckere ; lumière Carlo Bourguignon ; son Bartold Uyttersprot ; costumes Dorine Demuynck ; régie plateau Wim Van de Cappelle ; photographie Chris Van der Burght

Production Les ballets C de la B
Coproduction Ruhrtriennale ; La Bâtie, Festival de Genève ; TorinoDanza ; la Biennale de Lyon ; L’Opéra de Lille ; Kampnagel Hamburg ; MC93, Maison de la Culture de la Seine-Saint-Denis ; Holland Festival ; Ludwigsburger Schlossfestspiele ; NTGent. Avec l’appui de la ville de Gand, de la Province de la Flandre-Orientale, des autorités flamandes, du Port of Ghent.

Expo minute

Les élèves des cours de modèle vivant de l’Ecole européenne Supérieure d’Art de Bretagne – site de Lorient expérimentent le dessin « vivant » lors des représentations de Rain (le jeudi 10 novembre) et de Nicht schlafen (le samedi 18 mars). Une tentative pour saisir le corps et le mouvement, aiguiser son œil et exercer son geste au dessin rapide. Les croquis réalisés sont épinglés à l’issue du spectacle. Il ne s’agit pas d’une exposition, mais plutôt d’une expérimentation qui se partage, tel un accrochage d’atelier.