Rumeur et petits jours

Raoul Collectif

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Rumeurs et petits jours, deuxième pièce seulement du Raoul Collectif et déjà invitée au festival d’Avignon 2016, est une foire foutraque et drôlissime.

Vous connaissez sans doute le fameux « there is no alternative » lancé par Margaret Thatcher à propos du libéralisme et popularisé sous l’acronyme de TINA. Avec le Raoul Collectif, vous découvrirez que TINA est en réalité une vamp blonde à hauts talons qui porte une moustache. Voilà un échantillon du spectacle du Raoul Collectif, à la liberté et à l’originalité toute belge, composé de cinq acteurs metteurs en scène qui créent tous ensemble dans une absolue horizontalité hiérarchique. Un délire potache et poétique, parodique et absurde, qui part d’une émission culturelle de radio type des années 70 dont les protagonistes apprennent soudain qu’elle va être supprimée. Co-écrit au plateau, le spectacle s’interroge entre autres sur les rapports entre la vache et le cheval et oppose au désespoir contemporain la maxime d’Henri Michaux : « Faute de soleil, sache mûrir dans la glace ».

De et par Le Raoul Collectif (Romain David, Jérôme De Falloise, David Murgia, Benoît Piret et Jean- Baptiste Szézot) ; assistante Yaël Steinmann ; stagiaire assistante Rita Belova ; création et régie son Julien Courroye ; 
régie générale et création lumière Philippe Orivel ; régie lumière Isabelle Derr ; costumes Natacha Belova ; renfort scénographie Valentin Périlleux ; chargée de production et de diffusion Catherine Hance.

Production Raoul Collectif
Co-production Le Théâtre national de la Communauté française – Bruxelles ; Centre culturel régional de Namur ; Théâtre de Liège et Théâtre le Manege-Mons.
Avec le soutien de Fédération Wallonie-Bruxelles CAPT ; Zoo théâtre asbl ; La Chaufferie-Acte1.