SÉRIE NOIRE

LA CHAMBRE BLEUE

 

Georges Simenon
Collectif In Vitro
Éric Charon

Ce diaporama nécessite JavaScript.

KEROMAN – POLAR – AMANTS – CHAMBRE FROIDE – CRIME

Un feuilleton policier au lever du soleil,
le port de pêche de Keroman,
un roman noir dans une chambre bleue,
fiction et réalité s’entrechoquent.
Des amants,
un crime passionnel,
qui a tué qui ?
Ambiance rugueuse,
le talent de Simenon,
parfois, ce sont les mots qui tuent.

Série Noire a été créé à Lorient en juin 2019. Le Collectif In Vitro, fondé en 2009 par Julie Deliquet, bouscule les textes dramatiques et littéraires non seulement grâce à l’improvisation mais aussi grâce à l’entrée du réel. Ils ont travaillé en immersion, au plus près des marins pêcheurs et des professionnels du port de pêche de Keroman.


Dans le cadre du festival Les Aventuriers de la Mer.


Envisager une ville et ses ambiances comme terrain de jeu, interroger son passé, ses quartiers, ses spécificités, y détecter les corporations particulières qui en auraient fait l’histoire. Tailler son projet en fonction de lieux mythiques, tisser un canevas policier in-situ en s’adaptant à des lieux réels, en établissant des complicités au sein des espaces de travail, des marchés, des brocantes, des ateliers, des usines, des hôpitaux… S’y fondre si bien que le territoire devienne le décor naturel d’une fiction policière. Qui ne rêverait pas d’un meilleur point de départ ?

Nous avons inauguré la formule en mai 2019 et appréhendé le genre avec le Théâtre de Lorient, Centre dramatique national en créant une forme théâtrale hors les murs et immersive dans son port de pêche ; un opus pilote et une première mouture de cette série noire, nourrie plus précisément par le roman La chambre bleue de Georges Simenon. Série, car nous désirons démultiplier les rayons d’action du spectacle, et nous projeter déjà dans d’autres lieux, sur d’autres territoires, occasionner ainsi une véritable série noire, en prospectant d’autres cadres spatiaux et temporels pour une même fiction policière.

Il existerait en puissance tout autant de chambres bleues et de formules possibles que de milieux socio-professionnels et de cadres naturels. Le spectacle a donc été créé à Lorient dans un port au milieu des marins pêcheurs, des dockers et mareyeurs.

Il a été repris à Mulhouse au cœur de la ville dans un immense bâtiment dit « Annulaire », une arène d’habitations bordées par le port de plaisance et la gare centrale ; Simenon, lui-même avait campé l’action et ses personnages en pleine campagne dans le Loiret et la région Centre, et enfin, Mathieu Amalric qui adaptait le film en 2014 avait déjà modifié les corps de métiers représentés dans sa chambre bleue.

Tout semble donc envisageable. Et chaque ville dissimule naturellement quelque chose de singulier ou de magique. A chacune son identité. Le collectif désire plonger allègrement dans ce qui n’est autre que le cœur vibrant de ces villes et de leurs quartiers. Comme nous nous sommes joués à Lorient des états brumeux, du son des cornes du port et des navires, comme nous nous sommes fondus à 4 heures du matin dans le rythme d’une criée, comme nous avons voulu jouer le spectacle dans les atmosphères hyper-urbaines de Mulhouse, nous avons déjà le désir de situer le spectacle dans une usine désaffectée, dans des ateliers de fabrication, des marchés, etc.

Éric Charon

PRESSE

AVEC Éric Charon, Aleksandra de Cizancourt, Magaly Godenaire, Jean-Christophe Laurier, David Seigneur, Maxime Perrin (accordéon), Samuel Thézé (clarinette basse)
D’APRÈS La chambre bleue de Georges Simenon
ADAPTATION ET MISE EN SCÈNE Éric Charon

En partenariat avec la SEM Lorient Keroman, la Maison de la Mer, La Cambuse, Dynamo, Les Gens de Mer et Escal’ Ouest.

PRODUCTION Collectif In Vitro ; Théâtre de Lorient, Centre dramatique national
PRODUCTION DÉLÉGUÉE Théâtre Gérard Philipe, Centre dramatique national de Saint-Denis

Le Collectif In Vitro est associé à la Comédie de Saint-Étienne, Centre Dramatique National, et à la Coursive, Scène nationale de la Rochelle.
Il est conventionné à rayonnement national et international par le Ministère de la Culture – DRAC Île-de-France.