Le site internet utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement   Accepter   Refuser   En savoir plus
  • Les océanographes

Les Océanographes

Émilie Rousset
Louise Hémon

Avec Saadia Bentaïeb et Antonia Buresi

Théâtre

Mardi 7 et mercredi 8 décembre
Vendredi 10 décembre
CDDB — 20h
1h30
Réservez
Pièce pour un écran, deux actrices et une joueuse d’Ondes Martenot*

Première femme à embarquer sur un navire scientifique, cartographe des zones de pêches et des fonds marins, pionnière de l’aquaculture, Anita Conti avait pressenti la nécessité de la protection des océans. Photographe, cinéaste, écrivaine, elle publie une dizaine de livres remarquables, décrivant la vie des navires, des espèces et dénonce la précarité des conditions de vie des marins. Elle naviguera jusqu’à ses 85 ans. « Dès que je mets le pied à bord, je voltige. La vie est là. »

À partir de ses archives et d’entretiens avec deux spécialistes de l’IFREMER (Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer), Les Océanographes fait se regarder deux époques, celle de l’océan en pellicule 16 mm d’Anita Conti et celle de l’océan des nouvelles technologies de caméra sous-marine. « Partir de l’océan d’Anita Conti pour tracer les contours de celui d’aujourd’hui et de demain. » Émilie Rousset et Louise Hémon font le portrait d’une entité connue et mystérieuse : l’océan. Le spectacle interroge l’impact des images et de ce qu’elles transmettent, la similitude des observations des océanographes alerte sur l’urgence absolue qu’il y a à agir contre la catastrophe écologique qui vient. 


* Écoutez Le Chant des morues et Les effusions d'un navire heureux du groupe Accident du travail, duo composé de Julie Normal - joueuse d'ondes Martenot dans Les Océanographes - et d'Olivier Demeaux (Heimat/Cheveu).
 
Les ondes Martenot sont un instrument de musique électronique, inventé par Maurice Martenot et présenté au public pour la première fois en 1928 à l’Opéra de Paris.
Production John
Corporation // Coproduction T2G - Théâtre de Gennevilliers, centre dramatique national ; Théâtre de Lorient, Centre dramatique national ; Fonds d’aide à la création mutualisé (FACM), un dispositif du PIVO -Théâtre en territoire, Scène conventionnée d’intérêt national ; Points communs - Nouvelle Scène nationale de Cergy-Pontoise / Val d'Oise ; Le Phénix, scène nationale de Valenciennes - pôle européen de création.

En partenariat avec la Cinémathèque de Bretagne, les Archives de Lorient et Normandie Images

Action financée par la Région Île-de-France et avec le soutien du DICRéAM

John Corporation est conventionné par le Ministère de la Culture – DRAC Ile de France



Le spectacle sera créé le 30 septembre 2021 au T2G – Théâtre de Gennevilliers dans le cadre du Festival d’Automne à Paris